affiche documentation photos video photos
 
Ils arrivent... Sortis dont ne sait où ni de quel siècle.
Ils déballent leurs caisses d'où, bientôt, sortiront d'étranges personnages qui deviennent les protagonistes de petites histoires médiévales.
Des boîtes qui s’ouvrent et se referment, des montreurs de marionnettes qui perdent leur pouvoir sur l’objet et qui le reprennent … à certains moments, les marionnettistes, sont au service de la marionnette qui dicte sa volonté….À d’autres moments, c’est l’inverse qui se produit. Qui de la marionnette ou du manipulateur gagnera ?… Question de pouvoir !
Et puis, comment faire digression sans pour autant devenir hors la loi pour mieux rétablir l’adage: “liberté, égalité, fraternité” ?
Le thème de ce fabliau claque quelque peu. Aussi tout claque, tant dans les décors (boîtes en bois) que dans le jeu des marionnettes et des comédiens suivant un rythme claquant!
Tel le théâtre de tréteaux de cette époque
Adapté du fabliau “Estula”, du XIIIe siècle, le texte, en Français moderne, met l’accent sur la condition du “Petit” face au “Grand” de ce monde. Il ouvre la voie à un parallèle entre la condition des protagonistes de l’histoire présentée (XIIIe siècle) et celle de chacun, aujourd’hui…
Un propos actuel donc, même s’il date du moyen âge !
Ce spectacle, “les Montreurs de marionnettes”, s’inscrit dans l’esprit de l’époque du bas moyen âge (XIIIe - XIVe siècle).
Certes, une certaine modernité (par rapport aux puristes de l’époque du Moyen-Âge) est présente. …mais pour être au service de l’histoire
 
conteur contes
Librement inspirés des célèbres tableaux “Les riches heures du Duc de Berry” et de l'imagerie médiévale, autant que du théâtre de tréteaux, le décor représente certaines scènes de la vie quotidienne de l’époque médiévale.
Les marionnettistes sont en costumes d’époque (XIVe siècle), hormis quelques couleurs de costumes qui, pour les puristes, pourraient être un “sacrilège historique”
 
“Les Montreurs de Marionnettes“ est une création qui a commencé en juin 2011 avec “Estula“ premier volet d’une série de Fabliaux qui seront montés prochainement. “Estula“ a été présenté pour la première fois les 15-16 et 17 juillet 2011, dans le cadre de l’évènement : “La commanderie dans tous ses états“. [Le Temple sur Lot]
documentation  
  Quand nous entendons: “Es-tu- là”, la réponse, généralement, ne se fait pas attendre: “Oui, je suis là…”
Mais quand “Estula” est le nom d’un chien et qu’il répond à son maître de la sorte en langage humain, c’est signe que “le malin” n’est pas loin…
Et quand, lors d’une nuit sans lune, deux miséreux frères décident, de récupérer le trop-perçu de leur seigneur, en se partageant la tâche de bois et de viande dans deux endroits différents….on peut comprendre qu’ils répondent à: “Estulà ?” par “Oui je suis là”.
Mais, quand tout s’entremêle, (le chien, le maître, les frères) la satire et le rire ne sont pas bien loin….
 
   
  Durée: 20 mn de représentation maxi, suivie de 15 mn d’essayage marionnettique pour le public. “Montreurs de marionnettes” obligent!
Ce Spectacle nécessite un espace scénique de 6 mètres d’ouverture sur 5 mètres de profondeur. Devant une façade ou un mur d’un monument historique, si possible.
 
mains main marionnette